Nos métiers
Home > Commerces Annexes - Restaurant
 
Commerces Annexes - Restaurant

Au premier chef des problèmes qui se posent au fonctionnement d'un restaurant traditionnel, il y a l'investissement. Lourd, surtout pour un fonctionnement qui, ramené à la periode d'activité du camping, n'excède généralement pas trois ou quatre mois.
Du gérant, lorsque c'est le cas, au commis salarié, on entend partout la même litanie sur ce personnel "infidèle, caractériel, mal formé et dont la spécialité est de vous planter en plein mois de juillet".
Tout ceci ne serait que petits désagréments si l'on avait la certitude que le consommateur viendra en masse. Au regard des évolutions de fréquentation des lieux de restauration hors domicile, on peut en douter. Il y a même de quoi être pessimiste : le chiffre d'affaires de la restauration classique s'effondre.
La société tolère de moins en moins le risque, particulièrement en période de crise.
Et il y a une place de plus en plus importante pour la restauration dite "a emporter", et qui pourra aussi offrir une alternative au sandwich - hamburger. Mais une chose est certaine : jouer sur les deux tableaux, c'est courir à l'échec. Le consommateur ne comprend pas.

L'affichage obligatoire

Les campings disposant d’un restaurant sont soumis à une réglementation spécifique qui implique notamment un affichage et un étalage obligatoire.

Affichage et étalage contrôlé par la DGCCRF et la DGDDI

Les services de contrôle de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes et la Direction Générale des Douanes et des Droits Indirects sont chargés lors de ces contrôles de vérifier entre autre que l’affichage prévu par la loi soit respectée.

Vous pouvez retrouver toutes les informations concernant l'affichage obligatoire au bar sur la note suivante : cliquez ici

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les notes de restaurant

Il existe des dispositions légales particulières concernant la délivrance de notes lors de prestations de services restaurant, bar, snack, vente à emporter...

Avant paiement du prix, la délivrance d’une note est obligatoire lorsque le prix de la prestation est supérieur ou égal à 15,24 euros (T.V.A. comprise). Pour les prestations de service dont le prix est inférieur à 15,24 euros (T.V.A. comprise), la délivrance d’une note est facultative, mais celle-ci doit être remise au client s’il le demande.

Les conditions dans lesquelles la délivrance d’une note est obligatoire ou facultative doivent être rappelées à la clientèle par un affichage lisible au lieu où s’exécute le paiement du prix.

Mentions obligatoires

La note doit obligatoirement mentionner :

- La date de rédaction de la note
- Le nom et l’adresse du prestataire
- Le nom du client, sauf opposition de celui-ci
- La date et le lieu d’exécution de la prestation
- Le décompte détaillé, en quantité et prix de chaque prestation et produit fourni ou vendu, soit dénomination, prix unitaire et désignation de l’unité à laquelle il s’applique, quantité fournie
- La somme totale à payer hors taxes et toutes taxes comprises

La note doit être établie en double exemplaire. L’original est remis au client, le double doit être conservé par le prestataire pendant une durée de deux ans et classé par ordre de date de rédaction.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les licences restaurant

Dans le cadre des licences restaurant, les boissons ne peuvent être proposées qu'à l'occasion des principaux repas et comme accompagnements à la nourriture.
On distingue deux licences :
- la petite licence restaurant, qui permet de servir les boissons des deux premiers groupe
- la grande licence restaurant, qui permet de servir les boissons des quatre groupe

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Hygiène et sécurité

Le dispositif réglementaire applicable depuis le 1er janvier 2006 appelé le « Paquet Hygiène », régit l’hygiène et la sécurité en restauration est une politique harmonisée qui a pour but d’assurer la sécurité sanitaire de l’alimentation humaine et animale.
Tous les exploitants de la chaîne alimentaire sont concernés.

Vous pouvez retrouver toutes les informations concernant la méthode HACCP sur la note suivante : cliquez ici

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Une cuisine bien aménagée

Aménager la cuisine d'un restaurant n'est pas chose facile. Un tel investissement demande la prise en compte de nombreux paramètres que bien souvent seul un professionnel est en mesure d'appréhender ?

Agencement, choix des matériaux, mise en oeuvre, respect de la règlementation... L'aménagement de la cuisine du restaurant ne laisse pas de place à l'approximation.

Toutes les informations utiles sur l'article de l'OT - rubrique "Docs à télécharger".

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le contrôle du restaurant

La restauration est une activité risquée quand certaines conditions sont réunies : activité intense, personnel saisonnier peu qualifié, turn-over élevé, matériel inadapté…

Nous avons réaliser une fiche Outils de Gestion qui vous guidera pas à pas sur les méthodes de contrôle, de gestion des stocks, du calcul du ratio matières et de la fixation des prix, retrouvez la ici.

Moteur de recherche
 



Inscription événements
 


Questionaires en ligne
 


La vie de la fédé
 


Les événements de la fédé
 
© 3wcom - 2017 - Communication internet  crédits photos  mentions legales